Manifeste 9 – L’Amour : “Léo et Juliette” de Catherine Behnamou

Classé dans : #Manifestes2020, Actualités | 0

Commande du Théâtre du Pélican – Scène conventionnée – Clermont-Ferrand. Avec le soutien de la Chartreuse-Centre National des Écritures de Spectacle.

 

L'action se passe dans une salle de répétition ou scène de théâtre, et dans un lieu à l'extérieur - place ou square.
Les phrases entre guillemets sont tirées de « Roméo et Juliette » de Shakespeare dans la traduction de François Victor Hugo.

UN

Sur la scène. Léo, face aux autres.
Léo : Je vais jouer le monologue de Roméo, à la fin, quand il se tue.
Il faudrait quelqu'un pour faire Juliette. Elle dit rien. Emma? Merci.
Tu fais rien, juste tu t'allonges comme si t'étais morte.
C'est quand Roméo va voir Juliette dans son tombeau. On lui a dit qu'elle était morte.
C'est la nuit. On peut éteindre ? Il a traversé la forêt. Et là il entre dans le tombeau et il la voit.

Emma s'allonge et fait la morte. Léo fait une entrée et découvre Juliette.

C'est la torche. On est dans un tombeau, il a une torche.
Oh mon amour ma femme !
C'est le texte. Ça commence comme ça, quand il la découvre.
Bon j'y vais ? Emma t'es prête ? Bon j'y vais.

Léo refait son entrée

« Oh mon amour ma femme !
Pourquoi si belle encore?
Il faut croire que la mort elle-même est tombée amoureuse de toi
elle n'a pas de pouvoir sur ta beauté
je suis venu te dire adieu et aussi
adieu à la vie »

Qui a dit que l'amour était une illusion ?
C'est tout le reste qui est une illusion
L'amour n'est plus de ce monde puisque tu n'y es plus.
Et comment on vit dans un monde
sans amour ?
Vous pouvez toujours faire semblant de vivre
moi je préfère mille fois
la mort.
« Je ne te laisserai pas en tête à tête avec la vermine »
Juliette oh Juliette
Je veux rester près de toi pour toujours.
« Encore un regard mes yeux
vous mes bras, serrez-la une dernière fois »
Léo soulève Emma et la serre dans ses bras.
oh une dernière fois
« et vous mes lèvres »
et vous mes lèvres

Léo pose ses lèvres sur celles d'Emma.

Je meurs ainsi
« je meurs ainsi dans un baiser ! »

Roméo boit le poison et s'allonge à côté de Juliette.


Dehors, sur une place ou dans un square.

Zélie, Emma, Ben, Thibaut, Noé
Un temps

Ben : Peut-être qu'on a jamais aimé vraiment ?
Zélie : Parle pour toi.
Noé : On fait semblant tu veux dire?
Ben : Je veux dire au point de mourir.

Pour le Festival La Cour aux Ados #3


Création : Théâtre du Pélican – Clermont-Ferrand
Coproduction : Théâtre du Pélican, Service Université Culture - Clermont-Ferrand et la Coloc’ de la Culture – scène conventionnée d’intérêt national Art, Enfance, Jeunesse – Ville de Cournon d’Auvergne
Mise en scène : Jean-Claude Gal
Scénographie : François Jourfier assisté de Najate Atabane, d’après des éléments scénographiques de Clément Dubois
Lumières : Catherine Reverseau
Univers sonore : Jean-Louis Bettarel
Univers chorégraphique : Françoise Trognée
Costumes : Carole Vigné
Avec : Éléonore Casimir, Nathan Jeault, Titouan Monnier, Léa Neuville, Naelle Vallet et Arnaud Vaslin