Jean-Claude Gal – “Mon envol du Pélican”, le départ du directeur artistique de l’association.

Journée du 5 avril 2017Mon voyage avec le Pélican s'achève. Ce fut une belle et heureuse aventure théâtrale et humaine. Le projet que j'ai conduit a été réalisé, au-delà même de ce que j'avais imaginé. Nous avons réussi, les différentes équipes et moi-même, à donner à la Compagnie un statut singulier qui la place parmi les principales structures artistiques françaises qui travaillent avec des autrices et auteurs de théâtre contemporain en direction des adolescents. Même si nous n'avons pas pu réunir dernièrement tous les partenaires et faire de cette troisième édition de La Cour aux Ados l'événement national tant désiré en matière de théâtre de création et d'éducation, nous avons pu pressentir que cet événement devait être à la fois la fin d'un cycle de réflexion et le début d'un nouveau. Nos projets européens ont su également emporter le théâtre du Pélican vers des horizons humains et citoyens avec, comme nécessité et principale préoccupation, l'engagement et le développement des publics jeunes à l'échelle internationale.

Nous sommes arrivés à une place unique et reconnue dans le paysage culturel en direction de la jeunesse. Les deux livres Un théâtre et des adolescents Tome 1 et 2* attestent de ce parcours exemplaire et marquent, de façon indélébile, un même chemin parcouru depuis plus de 40 ans avec des adolescents.

J'ai fini le travail que je m'étais fixé. Il est temps de passer la main à d'autres équipes, à d'autres artistes. Mon souhait est que le Pélican continue d'accompagner les jeunes citoyens, le public de demain, en promouvant une éducation artistique et culturelle exigeante où le sens de la responsabilité trouve dans l'écriture théâtrale contemporaine une de ces belles valeurs. Continuons de donner « corps et âme » aux mots, aux actes et aux idées portés par cette jeunesse.

Merci à toutes celles et tous ceux qui m'ont accompagné. Ils n’ont cessé de croire en ce projet. Ils ont montré un indéfectible témoignage de cet engagement en direction de ce travail exigeant et fragile.
Merci à toutes nos tutelles – Ville de Clermont-Ferrand, Département du Puy-de-Dôme, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Direction Régionale des Affaires Culturelles et Rectorat de Clermont-Auvergne, qui l'ont soutenu avec autant de conviction. Elles ont été sans faille dans cette volonté de conduire une politique culturelle exemplaire en ce qui concerne l'éducation artistique vis à vis de la jeunesse.

Enfin, et ce n'est pas sans émotion que j'inscris ces mots, un grand merci à tous ces adolescentes, adolescents et jeunes gens, dont je garderai l’image de leurs visages encore longtemps dans ma mémoire. Ils forment un collier de magnifiques souvenirs. Leur enthousiasme, leur implication et leur volonté sont autant de sourires qui, tendrement et de façon permanente, accompagneront mes jours.

Jean-Claude Gal / juin 2020

*Co édition : Service Université Culture – Université Clermont Auvergne – Presses universitaires Blaise-Pascal – Théâtre du Pélican. Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.