Samedi 9 mars 2019 à 20h30 – entrée libre
dans le cadre de la Quinzaine de l’égalité
Salle Michel de l’Hospital – Hotel de Ville – Clermont-Ferrand

 

Dialogue et travail choral de Jean-Claude Gal avec de jeunes primo-arrivants

Ils sont partis en enfouissant des traces. Ils ont laissé une partie de leur âme d’enfance, là-bas. Et leur adolescence a été sacrifiée.
Après le périple, il y a eu la découverte du nouveau pays, le début d’une nouvelle vie. Comment y ont-ils été accueillis ? Quel avenir se rêvent-ils ? Quels souvenirs gardent-ils ?
Nous souhaitons faire entendre les langues et les souvenirs de chacun dans une histoire chorale, mêlant des chants et des paroles, pour apporter un écho universel à cette jeunesse sacrifiée mais qui a espoir de vivre et de travailler avec nous.

Écriture & dramaturgie : Jean-Claude Gal, directeur artistique du Théâtre du Pélican
Travail corporel : Françoise Trognée
Lumières : Catherine Reverseau
Son : Rémy Gonin
Comédiens : Emma-Laure Gros, Madhoini Nourouddine
Jeunes associés au projet : Sidiku Doumbia, Sayfeddin Haida, Ikhlasse Khamassi, Yaya Mohamat Ahamat, Josmar Pinto Machado et Bangaly Touré.

Ce travail est au coeur du projet européen ID : Babylon et est le fruit de conversations qui se sont déroulées depuis janvier 2018, avec une quarantaine de jeunes gens venus de plus d’une dizaine de pays : Angola, Albanie, Afghanistan, Brésil, Chine, Congo, Côte d’Ivoire, Guinée, Italie, Maroc, Nigéria, Portugal, Sierra Leone, Turquie …, élèves issus des Lycées Roger-Claustres et Camille-Claudel / Classes de FLE et des associations. En collaboration avec la Cimade, RESF, le SUC….

Production : Théâtre du Pélican
Aides et soutiens : Ville de Clermont-Ferrand, Europe Creative, Conseil départemental du Puy-de-Dôme, Commissariat général à l’égalité des territoires, Conseil Régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et DRDJSCS, Fonds Jeunesse et Education Populaire, Cour des trois Coquins-Scène vivante

 

logo Creatice Culture Europe

 

This project has been funded with support from the European Commission.
This publication [communication] reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible  for any use which may be made of the information contained therein.