Rencontre Européennes Théâtre-Adolescence

Generation to Generation // Clermont-Ferrand
Du mercredi 18 au dimanche 22 mai 2016

 

Un événement qui a rassemblé :
– 5 pays (Pays-Bas, Slovénie, Allemagne, Hongrie & France)
– 21 jeunes issus de 3 pays
– 10 mentors et accompagnateurs
– 81 personnes à la Rencontre professionnelle
– 262 spectateurs aux Performances
– 12 élèves d’une classe internationale du Lycée Jeanne-d’Arc ont, à tour de rôle, suivi l’ensemble de la manifestation et participé à la traduction.

Cette deuxième Rencontre du projet Generation to Generation nous permettait à la fois d’accueillir et de réunir les groupes Slovènes et allemands, de fabriquer une après-midi de réflexion sur la thématique de l’adolescence, de présenter 3 formes performances théâtrales très variées et de créer une dynamique de convivialité et de rapprochements entre les équipes européennes.

Rencontre professionnelle
L’adolescent acteur, spectateur, citoyen. Comment l’accompagner ? Un défi européen
Jeudi 19 mai 2016 – 14h à 17h30 / Cour des Trois Coquins – Clermont-Ferrand (France)
Ce sont d’abord et surtout les jeunes – slovènes, allemands et français- que nous avons entendu au cours de la Rencontre professionnelle. Des paroles émouvantes et précieuses, qui ont touché le large public venu les écouter. C’est si rare de donner ainsi la parole à la jeunesse, là où tant de rendez-vous professionnels se passent entre adultes. Chacun a donné une parole juste et construite sur leur façon de donner vie et de suivre des parcours artistiques,
Christine Leprince, psychologue clinicienne, nous a apporté une parole sensible sur le bien fondé – de manière psychologique et intime – de l’engagement des jeunes dans des aventures artistiques.
Les metteurs en scène ont apporté leurs analyses et leurs questionnements sur ce type de pratiques et de construction de projets. Le public a pu ensuite poser des questions, ce qui a contribué à lui donner encore plus de sens et de nécessité.


Les Workshops
Deux périodes ont été consacrées aux regroupements de tous les jeunes européens pour un faire-ensemble théâtral. Ils ont suscité un réel enthousiasme chez les jeunes européens tant dans la participation que dans l’engagement volontaire sur le plateau et les espaces plus insolites de la Cour des Trois Coquins.


Les Performances
Vendredi 20 mai 14h et 20h30 / Samedi 21 mai 20h30
Durant les deux journées, plusieurs Performances ont été présentées devant un public attentif. Près de 300 personnes ont assisté aux différentes performances. L’écho a été fort et enthousiaste. Ce qui a été le plus sensible, c’est la diversité et la complémentarité des travaux présentés.
Les partenaires du projet européen, possédant tous des structures qui travaillent en direction de la jeunesse, se devaient de partager les objectifs communs de façon constructives, vivantes, sur un temps donné, où le mélange des pratiques s’accompagnent de temps passés ensemble, de discussions, d’ateliers qui engagent des adolescents dans les exercices communs, dans une « vie associative » de courte durée mais réellement intense.

Un grand moment de partage et de convivialité pour la jeunesse
Le double intérêt de ces Rencontres était, bien entendu, de favoriser des temps de travail mais aussi des temps de discussions, des repas communs et des temps libres afin que les jeunes gens apprennent à se connaitre et à échanger de façon simple, au-delà des temps « professionnels » prévus.
Le temps de rencontre a été suffisamment long – près de 4 jours ensemble – pour envisager une réelle complicité entre les équipes. Les temps de repas pris en commun ont aussi favorisé le maillage humain. Ce fut donc l’ensemble de l’agencement et l’organisation de tous ces temps qui créèrent des liens et des complicités entre les jeunes des différents pays. Un début d’ « amitié adolescente » – fulgurance liée au contexte extraordinaire, au programme et aux différents rendez-vous artistiques et humains – s’est installé, pour nombre d’entre eux. Même si, au sein de chacun des groupes – via les Mentors qui se connaissaient déjà et le temps de retrouvailles à Amsterdam -, des liens forts étaient déjà apparus, de nouvelles complicités inter-pays se sont concrétisées. Une manière de vivre un moment intense et inoubliable dans un parcours de jeunesse.