ID: Babylon est notre nouveau projet européen après notre participation à Generation to generation. Il s’agit d’un projet théâtral explorant des expériences d’adolescents à travers l’Europe. Il regroupe six structures partenaires : Théâtre du Pélican (France), Das Letzte Kleinod (Allemagne), Théâtre Glej (Slovénie), Théâtre national de Nova Gorica (Slovénie), The Albany (Royaume-Uni), Théâtre delleAli (Italie).
Le projet a débuté en septembre 2018 avec la mise en place de recherches anthropologiques sous forme de conversations et d’entretiens avec des jeunes étrangers issus de la migration, et en parallèle avec des jeunes européens de milieux sociaux différents. Les centres d’intérêt, les espoirs, les peurs et les valeurs exprimés au cours de ces échanges constitueront la base du travail artistique.
Un groupe de jeunes de chaque structure partenaire participera à une création artistique locale qui sera présentée dans plusieurs lieux de son propre pays et dans un autre pays européen. Chaque création sera également présentée lors des Rencontres européennes Théâtre Adolescence à Clermont-Ferrand.
Dans un second temps, une pièce de théâtre écrite par la dramaturge Nadège Prugnard, en collaboration avec six jeunes issus de chaque structure partenaire, sera présentée lors d’une tournée internationale. Cette coproduction européenne sera accompagnée d’une exposition digitale décrivant le projet dans son ensemble.
ID: Babylon a été initié par ses partenaires dans le but de répondre aux problématiques qui touchent les adolescents aujourd’hui ; notamment la montée de l’extrémisme et du nationalisme et les questions liées à la migration et à la circulation des personnes. Notre objectif est d’aider les adolescents à regarder au-delà des frontières de leurs pays d’origine en développant une identité collective transnationale et une citoyenneté européenne.

En savoir plus.

logo Creatice Culture Europe

This project has been funded with support from the European Commission.
This publication [communication] reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.