Ces trois années de réflexions, de rencontres et d’écriture conduiront au Festival « La Cour aux Ados #3 » au printemps 2020.
Les textes-manifestes des neuf auteurs seront présentés au public.

DE L’IMPORTANCE DE LA JEUNESSE SUR LE PLATEAU
Nous avons toujours soutenu et développé l’idée de faire jouer des adolescents, de mettre sur scène des jeunes gens dont ce n’est pas le métier et qui ont pris place sur le lieu « sacré » du plateau de théâtre. Non pas que nous souhaitions enlever quoi que ce soit aux acteurs professionnels : les adolescents ne jouent presque jamais des rôles d’adultes et travaillent essentiellement sur l’espace choral du plateau. Au contraire, nous ajoutons une dimension supplémentaire à la force de vie et de réaction de cette jeunesse. Nous lui apportons un lieu nouveau de paroles et d’actes, généralement réservé aux « professionnels » de la culture.
Il y a plus que jamais urgence à valoriser la jeunesse, à l’engager dans des aventures fédératrices, ambitieuses, à lui donner de l’espoir et à mettre en valeur ses potentialités. Face aux événements actuels qui la touchent de plein fouet et dont elle est une des cibles, reculer serait désastreux.
D’où la place centrale dans notre projet de notre festival : « La Cour aux Ados » !

UN THÉÂTRE CHORAL ET ÉPIQUE
À partir des textes proposés par les neuf auteurs, nous composeront un puzzle de formes dramatiques brutes, dépouillées, qui favorise le jeu existentiel de l’adolescent-acteur. Comme une transmission immédiate, directe et sans le filtre « vaporeux et traître » d’une sémantique théâtrale complexe.

Il reviendra à l’équipe de metteurs en scène, sous la direction artistique de Jean-Claude Gal, de trouver les formes qui peuvent immédiatement répondre à nos critères : mettre en scène un texte de commande sous forme d’un travail choral et scénique, où les acteurs jouent les « personnages en désordre ». Créer une parole directe pour le groupe d’adolescents et jeunes gens sur le plateau. Privilégier le texte dans son approche poétique, où le sens s’inscrit dans le travail des mots et leur distance à les entendre, plutôt que dans une approche littérale, et choisir pour chaque forme, un élément dramaturgique frappant qui marque le travail de plateau, un élément scénique fort (accessoires, masques, vidéo…) adapté à chacun des opus. Rien de définitif, plutôt une «lecture dramaturgique exigeante», face à un texte, et son appropriation par un groupe de jeunes gens.

UN FESTIVAL UNIQUE EN FRANCE AUTOUR DE L’ADOLESCENCE, DU THÉÂTRE ET DE L’ÉCRITURE DRAMATIQUE CONTEMPORAINE !
Du 1er au 9 avril 2020, à l’issue de ce cycle sur la Philosophie, nous nous retrouverons pour fêter le théâtre, la jeunesse et l’écriture avec des auteurs, philosophes, adolescents, étudiants, enseignants, éducateurs, bibliothécaires, professionnels du théâtre… Durant plusieurs jours, nous organiserons des débats, rencontres, lectures, spectacles, ateliers… qui verront fleurir le résultat de toute cette démarche d’éducation artistique & culturelle au service de la jeunesse. Nous y accueillerons des centaines de jeunes – lors de représentation scolaires et tous publics – et espérons de beaux rendez-vous avec la sensibilité et la curiosité, la lucidité & l’engagement. Nous mènerons une réflexion riche, pleine d’optimisme. Nous porterons haut et fort la parole de la jeunesse, guidée par les textes-manifestes des auteurs.