Le 1er juin des écritures théâtrales jeunesse

Classé dans : Actualités, Education artistique | 0

UNE JOURNÉE DÉDIÉE AUX ÉCRITURES DRAMATIQUES
POUR L’ENFANCE ET LA JEUNESSE

Le 1er juin, partout en France et ailleurs, est célébrée la vitalité des écritures théâtrales jeunesse !
Exigeantes, audacieuses, inventives, drôles, engagées, foisonnantes, ces écritures, dans leur grande variété, constituent aujourd’hui un véritable répertoire de textes de théâtre, dont la portée poétique touche les enfants comme les adultes.

Le même jour, sur les plateaux de théâtre, dans les écoles, les médiathèques, les librairies, les conservatoires, à la radio, au coin d’une rue, … Des lectures, des levers de rideaux, des fanfares textuelles, des rencontres avec des auteurs, des tables rondes, des festivals, des goûters -lectures… Une multitude d’événements sont mis en place pour partager le plaisir de lire, dire et entendre ces mots qui nous parlent du monde et aident à grandir !

Scènes d’enfance-ASSITEJ France impulse, coordonne, et met en visibilité l’ensemble de cette manifestation au niveau national et appuie le développement de la manifestation à l’international.

Cette année, c’est le 4 juin que nous nous sommes sommes inscrits dans cette manifestation. Comme chaque année, ce sont les participants à nos ateliers scolaires qui ont porté la parole des auteurs contemporains sur scène.

C’est ainsi que 34 élèves de 1ère es du Lycée Jeanne-d’Arc (encadrés par Michel Butet et Jean-Claude Gal), 34 élèves de 2nde du Lycée St-Alyre (encadrés par Sophie Miton, Valérie Gélinard et Claudia Urrutia), 24 élèves du collège Albert-Camus (encadrés par Isabelle Dessolin et Dorian Sauvage), 29 élèves de 3ème du collège Jeanne-d’Arc (encadrés par Geneviève Gaillard et Jessy Khalil), 25 élèves de 2nde du Lycée Ambroise-Brugière (encadrés par Anne Roascio et Cheryl Maskell) et 28 élèves de 3ème du collège St-Alyre (encadrés par Marion Mirzea et Claudia Urrutia) ont présenté le fruit de leurs lectures et de leur travail d’atelier de pratique théâtrale à La Cour des Trois Coquins – scène vivante. Il ont également visité le lieu pour découvrir l’environnement et les métiers du théâtrre. Cette journée fut à nouveau placée sous le signe des échanges et de la bienveillance et élèves et professeurs sont repartis plein de mots d’auteurs dramatiques contemporains et d’envie de travail avec des adolescents.

Durant la soirée, nous nous sommes associés à La Cour des trois Coquins – scène vivante pour organiser un bal littéraire en présence animé de main de maître par Fabien Arcca, Catherine Benhamou (en résidence d’écriture au Théâtre du Pélican), Elsa Carayon, Marjorie Fabre et Florence Rey. Solenn Denis et Dominique Paquet, toutes deux en résidence d’écriture au Théâtre du Pélican, ont également profité de cette journée pour échanger avec la jeunesse et danser avec les mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *