ID: Babylon, work in progress…

Classé dans : Actualités, Europe, Non classé | 0

Les partenaires du projet ont créé ID: BABYLON en réponse aux problèmes qui affectent aujourd’hui les adolescents, notamment la montée de l’extrémisme et du nationalisme en Europe, et les problèmes liés à la migration et à la circulation des personnes. Avec ce projet, nous souhaitons développer une identité sociale et culturelle et de valeurs transnationales chez les jeunes, qui les aideront à regarder au-delà des frontières de leur origine.

ID: BABYLON souhaite réunir, autour des thèmes de l’identité européenne et les migrations, des acteurs artistiques territoriaux dans chacun de leurs pays, et d’apporter une véritable force de proposition de réflexion, d’échanges, d’idées et de réalisations théâtrales et/ou plastiques à l’épreuve du plateau et joué par des adolescents ou des jeunes gens.

La phase d’exploration a commencé à l’automne 2018, où les partenaires européens ont défini les enjeux, les moyens et les étapes nécessaires à l’élaboration de ce projet. La première étape du projet consistait en une phase de recherches – portée par des chercheurs slovènes et un anthropologue français – qui a définit les pistes de recherches et d’analyse. Ainsi chaque partenaire, au niveau local a pu envoyer un questionnaire large sur l’identité culturelle et les questions de la migration et de l’intégration en parallèle un canevas pour mener des interviews filmées ou enregistrées a été proposé et adapté à chaque spécificité des pays. Après l’analyse des résultats, chaque partenaire a pu créer une forme artistique locale avec des jeunes gens et commencer à la diffuser localement. Les chercheurs slovènes ont quat à eux réalisée une exposition scientifique et un curator une exposition graphique diffusée en même temps que les productions locales.

D’autre part, et toujours à partir de cette matière recueillie, une coproduction, écrite par la dramaturge professionnelle Nadège Prugnard, avec six des jeunes – un par structure -, fera l’objet d’une tournée internationale, l’an prochain. En outre, une exposition numérique documentant et célébrant l’ensemble du projet sera créée et largement diffusée.

À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *